vendredi 17 novembre 2017

L’attentat de Las Vegas remet-il en question le port d’armes, légal aux USA ?

Les récents attentats aux Etats-Unis sont-ils significativement facilités par le second amendement¹ ?

Le lundi 2 octobre 2017, un attentat a eu lieu à Las Vegas, faisant des dizaines de victimes et plus de cinq cents blessés.

Le deuxième amendement a-t-il un rapport avec certains de ces attentats ?


Pendant les trois jours précédant le drame, Stephen Paddock reste cloisonné dans sa suite d’un hôtel de Las Vegas. Il a disposé des caméras dans le couloir, et sur la table de son roomservice. C’est lorsqu’il se met à forer un mur pour y placer une autre caméra que l’alarme de l’hôtel se déclenche. Alerté, un agent de sécurité se dirige vers la chambre de Paddock mais le gardien reçoit deux balles à la cuisse. Six minutes plus tard, l’auteur commence son massacre : de la fenêtre de sa suite, il mitraille les spectateurs du concert qui se déroule en bas de son immeuble.
Après dix minutes, Stephen Paddock se suicide en ne laissant aucune indication sur sa motivation.

Stephen Paddock avait-il le profil d’un tueur ?

L’auteur de cet évènement tragique est un Américain de 64 ans sans passé judiciaire. L’homme en question était fortuné et était un joueur de poker assidu, il fréquentait quotidiennement les casinos dans lesquels il passait parfois jusque 14 heures par jour. Hormis un caractère impulsif et son faible pour l’alcool, si l’on en croit ses fréquentations, l’homme était un citoyen à peu près ordinaire. Il était au-dessus de tout soupçon.

Dès lors, comment expliquer cet évènement ?

Bien que l’Etat islamique ait revendiqué ce massacre, cette piste reste fortement improbable. Il faut peut-être davantage se pencher sur le rôle joué par le lobby² des armes aux Etats-Unis pour comprendre comment un tel massacre a pu être préparé dans une telle impunité.
La « National Rifle Association » est une association au but non lucratif créée en 1871 qui est en tête du lobby pro-armes à Washington. Elle a été fondée pour protéger les droits des propriétaires de fusils, et elle est dirigée par Chris Cox. Stephen Paddock avait acheté beaucoup d’armes à feu en prévision de son attentat et toutes ses démarches avaient été faites légalement.
Pour une majorité d’Américains, pouvoir posséder une arme à feu légalement est essentiel à leur défense, alors que pour d’autres, à l’instar de ce que pense l’Europe, ce droit est juste la cause de milliers de morts et de blessés. Chaque année, environ 11000 personnes sont victimes de meurtres par armes à feu aux Etats-Unis, et 70000 personnes sont blessées.

Qu’en pense le président Donald Trump ?

Contrairement à Barack Obama, qui lui, dénonce l’emprise de la NRA sur le port d’armes légal, Donald Trump a reçu pour être élu, le soutien de l’association et un appui financier de taille. Le président américain ne cache pas sa sympathie pour cette immense puissance économique et son attachement profond au deuxième amendement. Il critique même Hillary Clinton dans son opposition aux armes à feu. Il l’a d’ailleurs surnommée « Hillary-la-crapule » car elle a tenté de faire passer un projet de loi contre les armes à feu.

Que pensent les Américains des armes à feu ?

90% des Américains se prononcent en faveur du contrôle des antécédents pour les acheteurs d’armes à feu. Par exemple, l’auteur de l’attentat du 6 novembre avait déjà été condamné pour violence conjugale. En principe, cet antécédent aurait dû lui restreindre l’accès aux armes.
En conclusion, la National Rifle Association a sûrement favorisé cet acte commis par Stephen Paddock parce qu’elle est extrêmement puissante. Barack Obama a tenté, durant son mandat, de durcir la législation sur les armes à feu malheureusement Donald Trump a fait capoter ce projet.
Certains politiques (des démocrates) tentent depuis des années de faire appliquer un contrôle plus strict sur la vente d’armes mais l’Américain « moyen » est attaché à son revolver. Il s’agit donc de faire changer les mentalités, ce qui est difficile, prend du temps et n’est possible que par l’éducation et le dialogue ; c’est à ce prix que l’Amérique conservatrice pro-peine de mort et pro-armes à feu acceptera peut-être un jour de rengainer son arme pour la laisser définitivement au vestiaire...

¹ Le deuxième amendement de la Constitution des États-Unis d’Amérique garantit pour tout citoyen américain le droit de porter des armes.
² Le lobby désigne un réseau de personnes créé pour promouvoir et défendre les intérêts privés d'un groupe donné en exerçant des pressions ou influences sur des personnes ou institutions publiques détentrices de pouvoir.
 Clarisse Cordier 5gtb

Les différentes sources qui m’ont aidée à réaliser cet article :

-http://www.liberation.fr/planete/2017/10/02/las-vegas-ce-que-l-on-sait-de-la-tuerie_1600336 -https://fr.wikipedia.org/wiki/Lobby
-http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/08/12/pourquoi-le-lobby-des-armes-est-il-si- puissant-aux-etats-unis_4981862_4355770.html
-http://www.rfi.fr/ameriques/20160105-obama-le-lobby-armes-peut-pas-prendre-amerique-otage
-https://fr.wikipedia.org/wiki/National_Rifle_Association
-https://www.tdg.ch/monde/trump-rendezvous-lobby-armes/story/16944832 -http://www.lci.fr/international/tuerie-de-las-vegas-accro-au-poker-radin-sous-medicaments- nouvelles-revelations-sur-stephen-paddock-2066883.html

1 commentaire:

Les heureuses élues !!

Voici nos grandes gagnantes du concours de la rentrée!! Bravo à Lucie Guimin et à madame Laffineur ! Continuez à consulter le...